Bébé en sieste, à faire et à ne pas faire

À faire : Repérer la somnolence

Si votre bébé bâille, vous saurez que c’est l’heure de la sieste. Mais il y a d’autres indices : se frotter les yeux, pleurer et l’irritabilité peuvent êtres des signes de somnolence chez les nouveau-nés. Les bébés qui sont trop fatigués ont plus de difficulté à s’installer confortablement pour dormir, alors surveillez ces signaux. Les bébés plus âgés peuvent aussi agir maladroitement, être accaparant et hyperactif.

Ne pas faire : réveiller le bébé

Que se passe-t-il si un bébé s’endort dans son siège auto? Il suffit de transporter le tout à l’intérieur et de le poser en toute sécurité sur le sol, PAS sur un canapé ou une table. Laissez-le finir sa sieste dans le siège auto. Gardez-le bouclée. Si il commence à somnoler dans sa balancoire, assurez-vous qu’il soit bien bouclé et surveillez-le. Une courte sieste est acceptable, mais ne le laissez pas dormir toute la nuit. Pour dormir en toute sécurité, placez-le sur le dos, sur un matelas ferme d’un berceau.

À faire: savoir que les bébés dorment beaucoup

À première vue, cela peut sembler faux. Mais votre nouveau-né peut dormir environ 16 heures par jour, se réveiller seulement pour se nourrir et se changer. En vieillissant, les bébés ont besoin de moins de sommeil le jour et de plus en plus la nuit. À 6 mois, certains bébés devraient pouvoir dormir toute la nuit et faire deux à trois siestes. Mais ne vous inquiétez pas si il ne le fait pas: chaque bébé est différent.

Ne comptez pas sur la sieste rapide

Il peut être tentant de faire la sieste lors d’un covoiturage et lors des courses, et c’est acceptable de temps en temps. Mais faire la sieste en permanence peut ne pas donner à votre enfant le repos dont il a besoin. S’il a toujours l’air fatigué et que votre horaire est chargé, envisagez de réduire le temps de sieste ou de le réorganiser. Vous pouvez également faire appel à une gardienne ou demander à un ami de vous aider afin que bébé fasse des siestes régulières et complètes.

À faire: nourrir, faire une pause, puis faire une sieste

Il est naturel que les bébés s’endorment après une tétée. Dormir avec les nouveau-nés allaités ou nourris au biberon est un excellent moyen de se sentir intime avec votre bébé. Avec le temps, cependant, cela peut devenir le seul moyen pour eux de s’endormir. Les bébés devraient apprendre à s’endormir seuls. Essayez de séparer l’allaitement des siestes, même par quelques minutes seulement. Lisez une histoire ou changez la couche du bébé entre les deux.

À faire: prolonger les siestes

Votre bébé a-t-il plus de 6 mois et fait encore de nombreuses siestes de 20 minutes tout au long de la journée? Encouragez-le à faire des siestes plus longues. Essayez de garder votre bébé en place. Et prolonger le temps entre les siestes de bébé, en le rallongeant petit à petit. Vous pouvez alors être récompensé par des siestes plus longues – idéalement, une à deux heures chacune – et un sommeil nocturne plus réparateur.

À faire: établir une routine

Établissez une bonne routine de sieste et respectez-la, lorsque cela est possible. Aidez votre tout-petit à mieux dormir en:

  • Ayant les même siestes chaque jour.
  • Éviter les siestes en fin d’après-midi. Si votre bébé a de la difficulté à s’endormir la nuit, commencez la sieste plus tôt ou réveillez-le bien avant le coucher.
  • Utiliser un berceau la nuit et lors de la sieste, il pense donc à “dormir” lorsqu’il est à l’intérieur.

Ne vous précipitez pas

Les éternuements, le hoquet, les gémissements, les soupirs et même les couinements sont des bruits de sommeil courants. Vous n’avez probablement pas besoin de vous précipiter. Même de s’agiter et pleurer peut simplement signifier que le bébé est en train de s’installer confortablement. Attendez un peu avant d’aller vérifier – à moins, bien sûr, que vous pensiez qu’il soit en  danger, mal à l’aise ou affamé.

À faire : Déposer le bébé par terre lorsqu’il est réveillé

Après quelques semaines, votre bébé n’a pas besoin d’être complètement endormi lorsque vous l’allongez sur le dos. Qu’il soit somnolent est suffisant. Vous apprendrez à votre petit comment s’endormir tout seul et n’aura pas besoin d’être retenu, bercé ou nourri. Cela peut aussi l’aider à apprendre à se rendormir tout seul si il se réveille pendant la nuit.

À faire : Penser à la sécurité

Si votre bébé s’endort sur le canapé, sur votre lit, sur un lit d’eau ou sur le sol, déplacez-le. Ces endroits ne sont pas sécuritaires pour qu’il s’endorme.  Mettez toujours votre bébé au lit positionné sur le dos afin de prévenir le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Enlevez les couvertures, les oreillers, les animaux en peluche, les pare-chocs et autres objets mous du berceau ou de la couchette du bébé. Ne jamais les mettre en sieste avec d’autres enfants ou animaux.