Les avantages et inconvénients de l’allaitement et le biberon

« Après la pluie, le beau temps »

Oui, on va un peu parler des avantages et des inconvénients des deux solutions. Toujours histoire de te faire un petit avis sur la question.

Trois petites remarques préalables :

  1. Certains bienfaits de l’allaitement sont totalement insoupçonnés ou tus, alors écoute bien.
  2. Il y a constamment des études qui paraissent sur les vertus de l’allaitement. Même si je pense que les infos ne sont jamais mensongères, il faut pouvoir les prendre pour ce qu’elles sont, les relativiser : ce n’est pas toujours valable pour tous et partout.
  3. Rien dans ce chapitre ne se veut exhaustif. Ce sont des pistes, des exemples, pêle-mêle. Sans prétentions scientifique ou médicale.

Je commence par le plus sympa.

Bénéfices de l’allaitement

 L’allaitement, c’est toutes les quatre heures pendant six mois / trois mois / deux mois.
Bénéfices de l’allaitement

Petit rappel des faits : à mon sens, l’allaitement au nichon est la meilleure façon de nourrir un nouveau-né dans la mesure où c’est possible et désiré par les deux parties (maman et bébé).

Les avantages de l’allaitement sont de divers ordres. Évidemment, il y a des avantages pour bébé. Il y en a aussi pour maman. Et aussi pour toute la famille. Et même pour papa et le couple, si si.

1. Bénéfices pour bébé

La première chose à laquelle on pense est que le LM renforce le système immunitaire du fragile nourrisson. Les anticorps présents dans le LM protègent bébé, dès ses premières heures, et lui permettent de développer les siens -d’anticorps- petit à petit.

Le LM a un effet antalgique et antibiotique naturel. C’est-à-dire que c’est un antidouleur et qu’il aide le corps à lutter contre les intrusions microbiennes. D’expérience, je peux te dire que, dans certains cas, une tétée est plus efficace que les sirops et suppo des docs. J’ai remarqué ça surtout pour les vaccins et pour la roséole.

L’allaitement minore souvent certaines pathologies préexistantes : l’obésité, l’asthme, l’eczéma, les allergies. Les maladies liées aux bactéries présentes dans l’estomac, type gastro. Les infections pulmonaires. J’ai aussi lu une étude qui explique que les bébés allaités ont plus de chance d’avoir une fin de vie harmonieuse, niveau santé. Ça ne veut pas dire qu’un bébé allaité vivra plus vieux mais qu’il a moins de risques de cumuler les pathologies durant sa vieillesse.

On a prouvé aussi que l’allaitement améliore le développement cognitif de l’enfant.

D’un point de vue moins médical, on peut aussi parler du goût du lait. Le lait « de femme » change de saveur en fonction de ce qu’elle a mangé. Cela induit des menus variés, contrairement au LA. Ça ouvre plus vite bébé aux saveurs et à la diversité alimentaire.

Histoire de selles

(pratiquement, cet avantage en est plutôt un pour la famille que pour bébé.)

Bon, alors, t’es au courant, le caca ça pue. Donc les cacas dans les langes dans les poubelles, ça n’embaume pas la maison. Sauf que le LM est tellement adapté à l’estomac de bébé qu’un bébé allaité fait beaucoup moins caca qu’un bébé au LA. Logique, le produit est plus ajusté donc il y a moins de déchets à évacuer.

Et ce n’est pas tout. Les selles de bébés allaités ça pue quasiment pas (les six premiers mois quand l’allaitement est exclusif). Ça sent le caramel ou la crème vanille. « Là tu me charries, je te crois pas. » Et pourtant si, et c’est un de ces trucs dont je me demande vraiment pourquoi personne ne parle.

Et même que les taches de cacas sur les bodys de bébés allaités y a pas besoin de détachant, suffit de les laisser quelques heures au soleil.

« Arrête ». Je te jure, c’est vrai.

Cas particulier : le bébé prématuré. On ne donne que du LM aux prémas. Du LM de la maman ou d’une autre maman « humaine ». Pour les grands prémas c’est une question de vie ou de mort. Je crois qu’on a là une preuve genre top canon que le LM est le meilleur, genre « médicalement ». Et la preuve aussi que quand il s’agit d’une question de vie ou de mort les médecins le savent aussi.

2. Bénéfices pour maman

Bénéfices pour maman
Bénéfices pour maman

D’abord tu calmes les crises de ton bébé beaucoup plus facilement. Les hurlements de bébé, je crois que la plupart des gens sont d’accord, c’est un peu le meilleur contraceptif imaginable. Oui, je suis en train de dire que l’allaitement sauvera l’humanité. Tu sors ton roploplo et hop hop hop, la vie est belle.

L’allaitement est le régime post-partum le plus adapté, celui prévu par la nature. Bébé t’extrait 500 calories par jour par les nichons. Si tu n’as rien à perdre parce que tu as eu une grossesse vomitive, dis-toi que tu peux t’accorder toutes les parts de gâteaux que tu as regrettées pendant ta gestation. Enfin pas trop, j’en connais aussi qui ont pris les kilos après la grossesse et ça, c’est ballot.

L’allaitement protège aussi maman de certaines pathologies : l’ostéoporose, le diabète, le cancer de l’ovaire et du sein. Je vous vois venir, je parle bien de facteur de protection pas de « si tu allaites c’est sûr tu l’auras pas ».

Voici venir le point délicat. Celui qui fâche, qui fait tache. Souvent on n’en parle pas, mais moi j’ai très envie.

Parlons PLAISIR

Je te parle là d’un bénéfice rarement décrit par les médecins ou les anthropologues. Le plaisir de l’allaitement.

Un plaisir double. Le plaisir dirigé vers ton enfant, le plaisir de voir ton nourrisson s’apaiser sur tes seins. Le voir grandir, grossir grâce à tes nénés, grâce à ton lait. Grâce au lait que toi et toi seule produit. Mais aussi plaisir corporel maternel. Jouissance physique de se donner, jouissance physique du corps qui accomplit ce à quoi il est destiné.

Oui, je te parle de quelque chose qui ressemble vachement à l’orgasme.

On retrouve beaucoup plus de témoignages de cela dans des écrits plutôt anciens. Pourtant, je pense que quand un allaitement se passe bien, c’est universel. En tête-à-tête, loin d’autres oreilles, chaque maman à qui j’en ai parlé, même si c’est en rougissant, confirme. La satisfaction de l’après-tétée, la satisfaction de maman et celle de bébé, ressemble à la satisfaction de l’après-sexe. À l’époque de Freud, la psychanalyse reconnaissait aisément cela, ce qui est malheureusement loin d’être le cas des manuels de maternité des rayonnages des librairies, actuellement.

3. Bénéfices pour la famille

Bénéfices pour la famille
Bénéfices pour la famille

Ben d’abord, y a un gros avantage financier. Pas de LA (big budget), pas de bib, de stérilisateur, de chauffebib…

C’est pratique. Je sais, certains trouvent aussi des aspects pratiques aux bibis. Mais, allaitement ça veut dire moins de brol à balader. Pas de bib. On peut aller partout même en dernière minute sans préparation. Pas besoin de lieu pour réchauffer le lait, aucun risque de l’oublier. Tout ça est vrai, naturellement, si la maman fait partie de la balade.

Je vois un troisième avantage, qui porte plus à discussion, sans doute. La relation profonde mère-enfant qu’implique l’allaitement. Et qui s’accompagne souvent de beaucoup de peau à peau, de maternage, portage, sommeil partagé. Tout cela implique une proximité physique, donc un sentiment de sécurité accru et plus rapide chez le nourrisson. Donc, a priori, un bébé plus calme et serein, moins de pleurs. Et donc une meilleure et plus rapide intégration à la famille. Un foyer qui retrouvera plus vite son petit train-train.

Je sais que certains voient plutôt l’allaitement comme une relation excluant les autres membres de la famille. Moi, je crois que ça met en place une harmonie.

Maternage, portage, cododo, éducation non violente

Oulala plein de mots polémiques.

La plupart de celles qui pratiquent le sein ont tendance à cumuler avec plein d’autres gros problèmes.

Mais pas de panique, hein, tu as le droit de cumuler mais rien ne t’y oblige. Il me semble que toutes ces choses vont bien ensemble, mais toutes les combinaisons et exclusions sont possibles.

Je te préviens, mettre un pied dans tout cela, ça peut être dangereux. Si tu commences à pratiquer, il y a de gros risques que tu ne puisses plus t’en passer et que le mal se propage. En plus, ça mène souvent à kiffer son bébé un max, tout ça menant à des orgies de câlins qui ont tendance à se propager à toute la smala.

Toutes ces choses sont donc à manipuler avec la plus grande précaution.

« Maternage proximal » ? Pour certains, c’est là qu’est l’extrémisme. Je ne pense pas dans la mesure où ça ne peut pas être imposé.

Autonomie ? Au premier abord, il pourrait sembler que ces pratiques induisent un manque de prise d’autonomie de l’enfant. Selon quelques études récentes, c’est l’inverse, maternage, sommeil partagé et allaitement induisent un sentiment de sécurité qui amène à une autonomie plus rapidement et plus complètement durable.

Ce livre te parle du débat « allaitantes vs biberonnantes », mais parallèlement à lui, il en existe d’autres. Notamment celui qui oppose les porteuses aux pousseuses. Certaines mamans ont aussi du mal à être une porteuse parmi les pousseuses et inversement.

Les choses, là, se passent plus sereinement parce que de plus en plus, maman allaite et papa porte. Moins de polémiques donc, en tout cas autour de la maman. Évidemment, il y a aussi les hommes qui ont du mal avec les hommes qui portent l’écharpe. Mais là, vraiment, on est dans un tout autre combat.

Que faire de tout ça ? Je te l’ai déjà dit en tant que maman tu seras de toute façon critiquée. Donc, je vais te dire, fais ce que tu veux, ce qui t’inspire. Vas-y, réfléchis, tu as envie de faire quoi, toi ? « Moi je veux faire au mieux. » Eh bien le mieux c’est faire ce que tu veux. Imagine un buffet, tu te sers, tu te fais ta petite salade perso. Et si t’aimes pas les crudités, tu prends que le pâté en croûte et le saumon, na ! Et puis si tu changes d’avis après, tu peux aussi. Le buffet reste ouvert jusqu’au bout de la nuit.

4. Bénéfices pour papa

« Ah là, je suis sûre, t’as rien trouvé. » Ah si. Il y a des tas de choses à dire. Mais je vais juste raconter une toute petite anecdote. Avec des arguments qui parlent vraiment aux papas.

Lu sur le net

Alors c’est une nana. Depuis toujours, elle s’estime « frigide ». C’est comme ça, c’est la vie. Elle aime son mari mais « ça » ce n’est pas son truc.

Et puis, ils font un bébé. Et elle adore allaiter son bébé.

Et puis quelques mois après la naissance, son mari lui demande de faire crac-crac. Et là, paf !, l’extase. Un orgasme qu’elle décrit tant corporel que touchant son âme. Et repatatras à chaque fois.

Selon elle, c’est l’allaitement, la réalisation d’un acte complètement physique, instinctif, quasi bestial qu’est l’allaitement qui l’a reconnectée à son corps et à sa jouissance.

Et patatras ça marche encore après l’allaitement. Et tout plein de gens heureux.

Et puis, aussi, y a des chances que papa se lève moins la nuit.

Inconvénients de l’allaitement

Ça fait mal !
Inconvénients de l’allaitement

Alors, je vais faire tenir ça en quelques mots mais celles qui sont passées par là savent que ça vaut des pages et des pages. En vrac et non exhaustif.

Crevasses, lymphangites, muguet, REF, crevasses, engorgement, canal lactifère bouché, candidose, freins de langue, freins de lèvre, mastite, problèmes de succion, réflexe d’éjection dysphorique, vasospasme, crevasses…

« Tu as écrit ‘crevasses’ trois fois. » Oui, ça fait mal les crevasses (quatre fois). « Trois petits points ?! » Oui, mais il y a des trucs très rares, hein.

Avantages du bibi

Avantages du bibi

Les maîtres mots des défenseurs du bibi, c’est « pratique » et « liberté ». « Euh, ce n’est pas un peu les mêmes que ceux de celles du clan des nénés ? » Si, mais je t’ai dit, faut pas chercher à comprendre. Cette guerre est ridicule, tout le monde est d’accord mais personne ne s’écoute.

Je disais donc, l’avantage avec le biberon c’est que c’est pratique et que la maman a plus de liberté.

Le biberon ne nécessite aucune séance de strip-tease. Aucun déshabillage. Ce qui est considéré comme un méga plus pour beaucoup de monde au resto et/ou en terrasse.

Hormis le possible engorgement de la montée de lait (oui les seins ils sont pro-allaitement, si tu les envoies chier, ils se vengent) les premiers jours, pas de douleur. Hiha ! Pas de morsures non plus.

Pour les malades du contrôle, elles savent exactement ce qui rentre dans leur bébé (quand c’est elles qui donnent le bib du moins). Alors que les allaitantes se réfèrent plutôt à ce qui en sort. Mais c’est un autre sujet.

On peut passer le relais… au papa, la nuit, voire à mamie tout le week-end.

Donc

Donc, a priori, le LM est constitutivement meilleur pour bébé que le LA. Mais l’allaitement a ses inconvénients aussi et le biberon ses avantages.

L’allaitement est le plan A, le LA un pis-aller. Mais l’allaitement n’est pas un produit « miracle ». L’allaitement est top pour beaucoup de choses mais pas une protection magique contre tout comme certains le chantent.

Le Lait Maternel, ce truc dingue qui sert à des tas de choses

Le Lait Maternel est celui produit par la poitrine de la maman humaine. Il contient de 500 à 2 500 calories au litre. Il contient aussi des protides, des glucides, des lipides, des vitamines, des sels minéraux, du lactose, de l’eau, des enzymes, des hormones, des immunoglobulines. Il sert à nourrir le petit de l’humain. Mais pas que.

On l’utilise aussi (comme toujours : en vrac, non exhaustif) :

– pour nourrir d’autres bébés humains, dons aux lactariums, pour les prémas surtout. Donc il sauve des vies ;

– pour soigner (chez adulte et/ou bébé, directement ou en cataplasme) les crevasses (petit conseil : quelques gouttes étalées sur le mamelon après chaque tétée, moins cher que les crèmes et souvent d’une efficacité suffisante), les engelures, les brûlures, les verrues, l’eczéma, les troubles digestifs, les plaies (notamment celles dues à l’accouchement pour maman), les plaques sèches, l’acné, les griffures, l’érythème fessier, la croûte de lait, les piqûres d’insectes, les boutons de varicelle, les aphtes, les lèvres gercées…

– pour nettoyer, les yeux, les oreilles, le nez des nourrissons ;

– pour aider à la cicatrisation du nombril ;

– pour adoucir l’eau du bain ;

– pour nettoyer les lentilles de contact ;

– en masque de beauté ;

– en cuisine dans les plats de bébé, voire de toute la famille.

Nous aimerions bien entendre vos avis. Laissez nous des commentaires en bas!